Les axes de circulation

Cette page sera actualisée au fur et à mesure de l’information reçue concernant les différents projets abordés.

RUE DU VIEUX PONT – Embellissement de l’entrée de ville & sécurité

Cette opération d’envergure répondait à une obligation réglementaire d’assurer la sécurité des citoyens. Après 4 mois de travaux, la Rue du Vieux Pont a été inaugurée le samedi 29 juin.

Afin de privilégier la place du piéton, de garantir les « liaisons douces», la rue a été qualifiée en Zone de Rencontre. La priorité est donc donnée aux piétons qui n’auront pas obligation de circuler sur les trottoirs et la vitesse des véhicules est limitée à 20 km/h dans cette zone. Bien évidemment toute la réglementation classique s’applique à la zone de rencontre que ce soit la législation pour les personnes à mobilité réduite (notamment les personnes handicapées), la signalisation, etc…

Marc Roudil, adjoint aux travaux précise : « C’est un chantier important qui a permis l’enfouissement des réseaux, la réfections des réseaux secs et humides, la mise en place d’un réseau pluvial en cohérence avec le schéma directeur afin d’améliorer l’évacuation des eaux par fortes pluies. »

Le coût de l’opération s’est élevé à près de 350 000 euros. Le maire et son conseil municipal ont multiplié les démarches pour obtenir des aides de financements auprès du conseil général, de la communauté d’agglomération de Montpellier et de la Région Languedoc-Roussillon, et du sénateur Robert Navarro.

Les aménagements réalisés dans la rue du Vieux Pont apportent un cadre de vie nettement amélioré pour les riverains et les usagers de cette voie d’accès au cœur du village.

———————

ZONE DE RENCONTRES

En ville, les zones de rencontre cherchent à faire cohabiter de manière apaisée dans un même espace les piétons et les véhicules, mais également à permettre le développement de la vie locale. A Saint‐Brès, la première zone de rencontre a été mise en place à la sortie du Vieux Pont, elle pourrait être progressivement étendue à d’autres lieux.

Qu’est-ce qu’une zone de rencontre ?
« section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules. La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens
pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police.
Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. »
(article R 110‐2 du Code de la route)

Les piétons peuvent circuler sur la chaussée et ont la priorité sur les véhicules, à l’exception des bus ; tous les véhicules peuvent y circuler (voiture, vélo, bus…), mais ceux motorisés ne peuvent excéder une vitesse de 20 km/h. Enfin, le stationnement et l’arrêt des véhicules motorisés ne sont possibles que sur les espaces aménagés à cet effet.

Le pont à l’entrée du village ralentit la circulation, car il impose la prudence lorsque deux véhicules se croisent. Mais pour certains, c’est une vraie piste d’accélération et les barrières tout le long de la rue du Vieux Pont n’incite pas à changer les habitudes, certains automobilistes croient toujours avoir un boulevard tracé devant eux ! Ce sont ces comportements dangereux qu’il faut résolument changer !
La vitesse est limitée à 20 km/h. Un radar pédagogique est présent à la sortie du vieux pont. Il fonctionne parfaitement, mais rares sont ceux qui le voient indiquer une vitesse inférieure à 20 km/h.
La police municipale procédera donc à des contrôles réguliers dans la rue du Vieux Pont et verbalisera les automobilistes récalcitrants.

———————

CONTOURNEMENT FERROVIAIRE NIMES-MONTPELLIER (CNM) 

Le projet de contournement Nîmes Montpellier a été déclaré d’utilité publique le 16/05/2005 (parution au JO du 17/05/2005). Sa réalisation fait l’objet d’un contrat de partenariat attribué par RFF à OC’VIA et daté du 28 juin 2012 et régit pour son attribution et son exécution par les termes de l’ordonnance n°2004-559 du 17 juin 2004 relative aux contrats de partenariat.

Le projet soumis à enquête publique du 07 mars au 08 avril 2013, comprend la réalisation du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier visant à créer une ligne ferroviaire nouvelle mixte (transport de fret et voyageurs) qui s’inscrit dans la continuité de la « LGV Méditerranée » (à Redessan dans le Gard) et du projet « LGV Languedoc-Roussillon ». La ligne s’étend sur 60 kilomètres de section courante entre les communes de Redessan (au Sud-Est de Nîmes) et de Villeneuve-lès-Maguelone (au Sud-Ouest de Montpellier), dont 38 kilomètres dans le département de l’Hérault. Le projet comprend également 10 kilomètres de liaison fret dans le Gard entre les communes de Saint-Gervasy et Manduel qui permet aux trains « fret » de rejoindre la nouvelle ligne ferroviaire.

L’enquête parcellaire  concernant la cessibilité des parcelles nécessaires sur les communes de Baillargues, Lunel, Lunel-Viel, Mudaison, Saturargues, Saint-Brès et Valergues, a eu lieu du 18 février au 02 mars 2013.

Le montant des travaux est estimé à 1,2 milliards d’euros.

———————

DEDOUBLEMENT de L’A9

Fin 2017, la nouvelle autoroute sera mise en service. Le but de cette opération, désencombrer l’autoroute actuel A9 (mise en service en 1967), vouée à devenir un véritable périphérique urbain et sécuriser les automobilistes. Un chantier d’envergure nationale qui va changer leur vie au quotidien.

A terme, le trafic de transit et le trafic local seront physiquement séparé. Une seconde autoroute A9 bis va venir soulager l’A9. Ce nouvel axe de 2X3 voies accueillera les véhicules de passage qui ne souhaitent pas s’arrêter à Montpellier et qui fileront tout droit vers Barcelone ou Marseille, sans possibilité d’entrer au de sortir. En parallèle, l’autoroute actuelle devrait être transformée en boulevard périphérique, élargie et requalifiée à l’est et à l’ouest de la ville. Cette portion demeurera gratuite.

La moitié des véhicules qui circulaient jusqu’ici sur l’A9, devrait l’emprunter. Vinci autoroute, réseau ASF finance à 100 % l’investissement et pilote les études et les travaux.

Pour plus d’informations : www.deplacement-a9.fr

———————

Giratoire RN113 et RD106

Le chantier du giratoire entre la RD106 et la RN113 s’est achevé fin juin 2016. Coût de l’opération : 1,5 millions d’euros.

Clin d’œil à l’histoire de notre village, d’origine viticole, c’est finalement la vigne qui a été retenue pour l’aménagement paysager au centre du giratoire.

Il y a cinq ans, le maire, Laurent Jaoul, était reçu par le Ministre des transports Thierry Mariani en présence du Préfet de Région, afin d’évoquer cet épineux dossier du carrefour situé à hauteur du magasin LIDL à Saint-Brès. Des paroles qui se sont finalement concrétisées par des actes.

 

 


,